Premier bilan #Désencombrement

desencombrement2-ubdl

Pour commencer, je voudrais dire « Merci ». Merci à mon petit journal de bord, qui me permet de ne pas perdre le cap dans ce grand chantier qu’est le désencombrement de mon appartement. Sans cet outil je crois que je me serais dispersée dans tous les sens, déjà qu’avec c’est limite alors heureusement que j’ai eu la bonne idée de me faire un joli cahier dédié exclusivement à cette tâche. Grâce à lui je suis cadrée et je peux m’organiser à mon aise. Le seul impératif que je me suis fixée c’est de toujours noter mes idées ou mes secteurs à traiter à l’intérieur quitte à me le greffer tout au long de cette période. En plus, ça me permet une marge de manœuvre plus vaste quand aux tâches que je dois faire, dans la mesure où j’avais déjà réalisé un premier jet et que tout est noté, même listé, chaque jour, je peux m’attaquer à un point de ma liste et ce dans n’importe quelle pièce.

TROUVER SA MOTIVATION ET SA MÉTHODE

Je ne procède pas par pièce, je ne suis pas partie avec l’idée de faire à fond la chambre puis la salle de bain etc. Je me laisse plus de liberté, car oui, je suis comme ça moi, j’aime varier les plaisirs si je puis dire… Je pense que cette manière de procéder me correspond d’avantage, car après avoir étudier et tenter moult méthodes de rangement, ça ne matché pas du tout avec moi, je pense qu’il faut vraiment trouver sa motivation, sa raison et enfin sa manière personnelle pour se lancer dans ce genre de gros œuvre. Moi je pense avoir enfin trouvé la mienne ! Si vous vous retrouvez à lire cet article, c’est que vous avez sûrement déjà la raison, maintenant, ne manque plus que la motivation et la méthode.

Comme je l’ai dis plus haut, depuis le 15 février, je m’attaque chaque jour à un secteur que j’ai au préalable listé sur mon cahier. Dommage, que je n’ai pas pensé dès le départ à prendre des photos pour vous montrer le résultat et faire des petits « avant/après » de mes zones de désencombrement. J’essaierais d’y penser par la suite si ça vaut le coup, car j’ai déjà fais pas mal de chose où du moins les partie les plus importantes (meuble tv, bureau…), mais quoiqu’il arrive j’ai encore du boulot alors il y aura probablement matière à travailler.

  • En général j’essaie de m’accorder au minimum 1 heure par zone que j’ai choisi, il peut s’agir d’un meuble, d’un tiroir fourre-tout, d’un espace délimité…
  • Une fois dans ma zone, je bazarde tout à terre et c’est là que commence le tour de manège, de quoi vous faire tourner la tête. Objets, papiers, photos… tout y passe, utile pas utile ? J’aime, j’aime pas ? Bon souvenir, mauvais souvenir ? Inutilisé depuis… 4 ans… Bon état, mauvais état ? Bref c’est la F.A.Q. et c’est pour ça que les minutes filent très vite.
  • A partir de là commence le désencombrement, poubelle, à recycler, à donner, à vendre etc. de quoi bien occuper mon temps.
  • Au passage comme j’ai fais du vide, je prend le temps de réagencer rapidement l’espace et pourquoi pas mettre en valeur les choses qui me tiennent le plus à cœur ou mettre à disposition les choses que j’utilise le plus souvent.
  • Attention, je ne dois surtout pas focaliser sur la mise en beauté tout de suite, sinon, je perd de vue mon objectif premier, faire le vide, et là, c’est la cata. C’est pour ça que je reprend mon petit cahier et que si j’ai des idées pour cette prochaine étape, je les note et elle resteront là bien au chaud le temps que je termine tout ça.
  • Si durant mon désencombrement je remarque d’autres choses dans la pièce que je n’aurais pas noté dans mon cahier, je les liste tout de suite, pour m’y atteler une prochaine fois. Pratique ce petit cahier !

Alors oui, faut pas trop faire dans le sentimental quand on en arrive à ce stade, ou alors… si mais c’est du sentimental raisonné. Faut justement être à l’écoute de ses sentiments, mais des vrais, pas des illusions de sentiments ! J’espère que vous me comprendrez car là c’est profond ce que je dis 🙂 Bien-sûr on gardera à l’esprit le côté pratique de certains objets pour lesquels nous n’avons pas de profond attachement mais qui nous sont bien utiles (aspirateur, ouvre-boîte ^^ etc.).

Voilà j’espère qu’avec ce premier bilan vous aurez des petites pistes balisées à emprunter pour cette folle randonnée et que vous trouverez vous aussi votre manière de procéder, car finalement c’est ça le plus important ! Comme je l’ai dis : raison, motivation et méthode PERSONNELLE ! Bises

Publicités

Une réflexion sur “Premier bilan #Désencombrement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s