Challenge #Désencombrement

desencombrement1-ubdl

Coucou tout le monde,  me revoilà de retour après un long moment de silence. Dans ce nouvel article, mon premier de cette année du coq 2017, j’avais envie de vous faire part de ma nouvelle résolution concernant mon intérieur, le désencombrement ! Alors oui, j’avais déjà entamer la phase de préparation psychologique et mentale à ce travail avec notamment l’article que j’avais réalisé sur « La magie du rangement » de Marie Kondo. Il faut savoir que pour cette année je me suis fixée plusieurs objectifs, et histoire de ne pas perdre de vue mes résolutions, j’ai ma petite liste toujours à portée de main. Le désencombrement fait donc partie de cette fameuse liste qui me permet de démarrer l’année du bon pied et pleine de bonne volonté !

J’ai hésité au départ à faire une vidéo sur le sujet, mais je dois avouer que depuis un certain temps mon pc principal est en réparation, il m’a fait panne sur panne et du coup je me retrouve sans mes logiciels préférés avec lesquels je travaille d’habitude, c’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles j’ai mis le blog de côté, bon là j’avais vraiment envie de faire un article alors je passe en mode système D, tant pis. Pas de vidéo pour le moment, je reste sur le format article. Le désencombrement est un sujet tellement vaste, qu’en parler face caméra aurait été beaucoup plus facile à mon goût. Voilà pourquoi je vais essayer de ne pas trop m’étaler sur cet article et d’opter plutôt pour une série d’articles sur cette thématique, ici, je vais juste introduire le concept.

Pourquoi le désencombrement ?

Désencombrer son chez soi, c’est désencombrer son esprit. Personnellement c’est tout ce que je retiens et ça me va très bien comme explication. J’ai vraiment ce désir de me sentir mieux chaque jour que la vie m’offre, et pour en profiter pleinement j’estime qu’à présent il est essentiel de passer par cette étape. Comme beaucoup de personne ici-bas, je cumule beaucoup d' »items » (objets, vêtements, chaussures, papiers, photos …) et ce dans tous les domaines (culture, cuisine, produits de soin…) et ce aussi depuis plusieurs années. Je crois d’ailleurs que c’est surtout l’aspect temporel qui est le pire ennemi dans cette histoire, en tout cas pour moi. Au fil des années, on amasse énormément et parfois on s’attache même à des choses sans trop savoir quel degrés d’affect nous accordons à tel ou tel objet, un souvenir, une peur de ne plus posséder, bref les raisons pour garder ce qui ne nous apporte rien au quotidien sont multiples et très personnelles à la fois. Non, je ne souffre pas de syllogomanie mais j’ai aujourd’hui ce sentiment qu’il est temps de se détacher encore plus du matériel, du superflu et de revenir aux essentiels, après tout, je ne suis pas défenseuse de la société de consommation dans laquelle nous baignons, alors pour être plus raccord avec mes valeurs je tiens à ce que cela se reflète aussi dans mon intérieur.

Il faut savoir que plus on est encombrer, plus on a à ranger, donc perte de temps, ou abandon des tâches face à l’ampleur du chantier, dans un cas comme dans l’autre vous dépenserez de l’énergie à agir ou à réfléchir à cette problématique. A l’inverse moins nous avons de possessions, moins nous avons à ranger et à chercher à comment organiser tout ce joyeux bazar. Tout ceci est finalement bien logique, non ? Je ne suis pas une fée du logis et je ne m’épanouis pas à faire le ménage, préférant vaquer à des occupations qui m’intéressent d’avantage, alors autant que je me simplifie la vie en ne gardant que le nécessaire, qui par conséquent, sera mieux organiser et j’espère trouvera sa place définitive dans mon chez moi.

Vous aussi relevez le défi

Si vous êtes motivées à relever ce défi avec moi, je vous invite dès à présent à vous munir d’un petit cahier, ce sera votre journal de bord qui vous suivra tout au long de cette aventure, et de réserver 4 pages pages par pièces de votre maison/appartement. En titre, nommez la pièce en question et listez-y dans un premier temps ce qui vous visualisez d’office à désencombrer, arranger voir modifier. Vous verrez qu’au fur et à mesure que vous avancerez sur les tâches, d’autres idées viendront, voilà pourquoi il est préférable de laisser plusieurs pages, car forcément en désencombrant, vous allez avoir des envies de changements dans vos pièces. Voilà pour commencer, c’est un premier pas à réaliser au calme, sans se mettre de pression, c’est vraiment un premier jet et surtout ça vous aidera à mieux gérer vos tâches tout au long de cette aventure fabuleuse 🙂 Ne vous mettez aucune pression, le temps n’est plus votre ennemi, il est au contraire votre allié à présent. accordez-vous 1 heure ou 2 dès que vous en avez l’occasion pour entamer votre liste en prenant soin de vous attaquer à un secteur à la fois (par exemple : aujourd’hui = meuble tv du salon ; demain = placard à épices de la cuisine). Personnellement, je n’opère pas dans un ordre précis, vu que tout est listé, je finirais pars tout faire quoiqu’il arrive, c’est plutôt selon mon envie, mon temps et mon humeur du jour. Si vous ne voulez pas baisser les bras dans votre belle lancée, surtout n’en faite pas trop, c’est vraiment un « tue-motivation » d’agir ainsi, j’en ai fait plusieurs fois l’expérience. En procédant à la cool, je constate que tous les jours je réussis à avancer sur mes listes et j’en retire beaucoup de satisfaction, car j’ai bien compris que je ne suis plus à la semaine près et que je ne suis pas non plus payer à la pièce, le mot d’ordre : pas de pression.

Faites moi part en commentaire si vous relevez le challenge, j’en serais d’autant plus motivée pour continuer ma série d’article mais aussi pour partager avec vous sur le sujet, des idées, astuces et tout ce qui est bon à prendre ! J’espère que cette thématique aura de la résonance auprès de vous ! Sur-ce, je vous dis à très bientôt pour la suite.

Publicités

3 réflexions sur “Challenge #Désencombrement

  1. Ccil dit :

    merci pour ton article et l’astuce du cahier avec plusieurs pages par pièces. Cela me titille d’essayer. mais comme tu le dis si bien, il y a la préparation psychologique. J’ai le livre « la magie du rangement ». Je vais le relire car il ne m’avait pas inspiré. ton article avec ton astuce me parle davantage. 😉

    J'aime

    • unboutdelife dit :

      Ah oui, je comprends pour la méthode Konmari ^^ J’ai gardé que ce qui me parlé. En soi ce livre a fait parti de ma préparation mentale mais n’a pas été le déclencheur. Je prépare déjà un nouvel article pour la semaine à venir ou je détaille un peu plus le concept du cahier ! Ravie que ça te plaise en tout cas 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s